Les bonnes pratiques de maillage interne

Le maillage interne est une bonne technique de SEO permettant à Google à mieux comprendre le site. C’est également le moyen de distribuer l’autorité entre les différentes pages du site, de mettre en avant les plus importantes d’entre elles. Tout comme le netlinking, il doit être optimisé sans être suroptimisé. Comment réussir votre maillage interne ?

Il faut cibler le contenu

La construction du maillage interne est plus facile lorsque vos pages sont riches en contenus. Le maillage s’effectue entre les pages de mêmes thématiques pour générer les ancres de liens naturelles. Evitez le trop-plein d’ancres pour ne pas mener les internautes à la confusion. Evitez également les liens répétés qui ne seront tout simplement pas intéressants pour l’internaute. Un seul lien suffit pour pointer une autre page.

Il faut définir la nature du lien

Plusieurs types de liens existent et mettez l’accent sur les liens profonds et les liens en follow. Les liens profonds présentent aussi bien des avantages que des inconvénients. Il suffit de bien savoir les utiliser. Proposer un lien à plus de 3 clics de la page d’accueil par exemple permet à Google de bien visiter toutes les pages de votre site. Ne vous contentez donc pas de créer des liens uniquement à partir de la page d’accueil. Les liens en follow pour leur part permettent à Google de tout indexer sur votre site et de prendre en compte le SEO. Ils sont importants pour votre maillage interne.

Il faut analyser la popularité des pages

Chaque page ne comportant pas les mêmes contenus, n’a pas la même popularité. Pour bien votre maillage interne, il faut mesurer la popularité de chaque page. Vous saurez facilement quelle page mettre en avant par rapport aux autres. Ne vous inquiétez pas, il existe divers outils gratuits et payants vous permettant d’analyser cette popularité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *