Comment créer une vidéo pour vendre un produit ?

Aujourd’hui, pour vendre un produit, les anciens supports marketing physiques ne suffisent plus. Il faut être présent sur internet. Mais pas que ! Il faut surtout faire le buzz sur les réseaux sociaux tels que Facebook. Les supports vidéo sont actuellement de plus en plus utilisés par les entreprises pour vendre des produits. Grâce à ce type de support, les produits deviennent plus « réels » pour les acheteurs. En fait, pour un client, une vidéo présentant un produit est toujours rassurante. Cela démontre un certain professionnalisme de la part de l’entreprise. Mais pour qu’une vidéo soit convaincante et attire des clients, il faut qu’elle soit de qualité, qu’elle vise la bonne cible, qu’elle présente les bons arguments.

Définir le public ciblé par le produit

Il est assez facile d’apprendre à monter des vidéos soi-même. Le plus dur consiste à monter une vidéo convaincante et virale. Pour cela, il faut savoir viser son public. Ce dernier doit comprendre que le message dans la vidéo lui est adressé. Il ne faut jamais faire l’erreur de se dire qu’un produit est fait pour « tout le monde ». Chaque produit a nécessairement un client idéal. Un client qui a des besoins spécifiques qui ne peuvent être réalisés que par le produit en question. De ce fait, en plus de définir la cible, il faut également déterminer les problèmes et situations pouvant être résolus par le produit.

Bien présenter le produit dans les détails et lister les bénéfices du produit

Un support vidéo permet non seulement de présenter, mais surtout de détailler le produit. En achetant en ligne, le client ne peut pas toucher le produit, ce qui peut, d’une certaine manière, le frustrer. Faire une vidéo détaillant l’utilisation du produit est un excellent moyen de compenser cette situation.
Par ailleurs, il faut aussi savoir que ce qui intéresse le plus les internautes, ce n’est pas tellement le produit en soi. Mais ce que les clients peuvent en tirer comme bénéfice. Prenons par exemple une tondeuse à gazon avec un moteur V6. Si on fait une vidéo sur laquelle on essaie de convaincre les clients sur les spécificités du moteur, cela ne leur parlera pas. Par contre, si on crée une vidéo sur laquelle on explique que grâce à cette tondeuse, on peut tondre le gazon en cinq minutes, ils seront plus tentés.

Un appel à l’action

La dernière étape consiste à faire en sorte que le client agisse. En d’autres termes, à passer une commande. Cette phase, généralement appelé « call to action » a pour objectif d’inciter le futur client à faire un essai gratuit du produit ou à s’inscrire à la newsletter. Enfin, pour ne pas faire fuir les internautes, la vidéo ne doit pas être trop longue.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *